DEVELOPPEUR WEB FREELANCE Expert e-commerce Prestashop depuis 2010

10 sept.
2014

10 conseils pour inciter à l'achat sur votre boutique en ligne

Publié dans E-commerce
10 conseils pour inciter à l'achat sur votre boutique en ligne

Ca y est, votre boutique est enfin en ligne et reçoit des visiteurs. Votre priorité désormais est de transformer vos visiteurs en clients. Dans un secteur en constante évolution et avec des concurrents qui arrivent sur le marché chaque jour, il va vous falloir apprendre à faire la différence pour vous imposer.

L'acte d'achat sur une boutique en ligne est bien souvent motivé par de petits détails. Je vais donc vous dispenser quelques modestes conseils pour vous permettre d'inciter vos clients potentiels à passer à l'acte !

1 - Mais ma chérie tu es magnifiiiiique !

La première chose que vos visiteurs voient en arrivant sur votre boutique, eh bien c'est sa tronche ! Et il faut bien avouer qu'une boutique qui à l'air de sortir tout droit de l'époque où la connexion Internet était facturée à la minute n'envoit pas forcément du gros rêve.

 

Alors bon après oui, vous aurez toujours des visiteurs qui ne fuiront pas lâchement face à l'agression visuelle perpétrée par l'harmonie délicate et subtile de vos textes arc-en-ciel sur fond violet et de vos boutons en dégradés fluos agrémentés de gifs animés, mais à moins de proposer des produits révolutionnaires à des prix massacrés, en règle générale c'est plutôt l'option fuite qui sera choisie par vos visiteurs...

 



2 - Vendre des trucs c'est bien, expliquer ce qu'on vend c'est mieux

Quand on veut acheter quelque chose dans une boutique physique, on le touche, on l'analyse, on le tourne, on le retourne, on lit les indications sur les boîtes, si on peut on l'essaye...

 

Sur une boutique en ligne, on ne peut pas faire ça mais on veut pouvoir en savoir autant en consultant la fiche du produit. Et quand le marchand n'a pas pris la peine de renseigner la description du produit ni de mettre des photos potables, eh bien on va chez un autre marchand qui lui, s'est donné cette peine. Et na !...

 

Donc pour éviter de perdre des clients potentiels sur ce genre d'oubli fâcheux :

 

  • Travaillez la qualité et le format de vos photos produits et n'hésitez pas à multiplier les vues.
  • Faites des descriptions les plus détaillées et précises possibles.
  • N'hésitez pas à ajouter toutes informations complémentaires utiles (guide des tailles, documentations...)

 

 

3 - Chez vous c'est mieux que chez les autres alors faites-le savoir

Quand je veux acheter un produit sur Internet, je compare souvent plusieurs boutiques. Outre le prix du produit, ce qui attire mon esprit cupide et qui motive mon choix final, ce sont les avantages que j'ai à commander dans telle ou telle boutique.


Ainsi je peux privilégier une boutique qui propose des codes promos ou qui offre les frais de port. De la même façon, selon les circonstances (genre un cadeau de Noël à commander le 23 décembre au soir...), une boutique qui propose la livraison expresse sera l'élue de mon coeur.

 

Mettez donc bien en avant sur toutes les pages de votre boutique les avantages à commander chez vous.

 

 

4 - Vous êtes là et aussi ailleurs, en fait vous êtes partout !

Vos clients potentiels sont des petites fouines curieuses. Ils ont 1000 questions à vous poser et ils en auront 1000 autres une fois leur commande passée.

 

Mettez à la disposition de vos clients de façon bien visible plusieurs moyens de contact : adresse e-mail, formulaire de contact sur votre boutique, numéro de téléphone (de préférence non surtaxé), live chat...

 

Pensez également aux outils de communications complémentaires qui vous permettront de montrer à vos clients que vous êtes présent et que vous maîtrisez votre sujet. Vous pouvez ainsi intégrer un blog à votre boutique ou créer une page relative à votre boutique sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter...), ce qui suscitera l'intéret de vos clients et vous permettra d'en attirer de nouveaux en profitant du partage d'informations et de contenus.

 

Soyez présent, visible et disponible !

 

 

5 - Et à part ça sinon, que pensent vos clients de vous ?

Quand je repère THE boutique parfaite dans laquelle je vais acheter mon produit, je cherche toujours à voir si des clients précédents ont laissé des avis sur cette boutique. Et ne croyez pas que le fait que la boutique ne propose pas d'avis clients m'arrête ! Je vais sur les forums, sur les réseaux sociaux, j'appelle la gendarmerie, le FBI, bref je finis toujours par trouver quelque chose.

 

Eh bien figurez-vous que je ne suis pas la seule, nous sommes très nombreux à faire la même chose.

 

Alors faites gagner du temps à vos clients et proposez-leur de laisser des avis sur votre boutique. Jouez la transparence et ne supprimez pas systématiquement les avis négatifs. Essayez de comprendre ce qui a cloché et de régler le problème. Vous y gagnerez en crédibilité et vous obtiendrez en retour la confiance de vos clients.

 

 

6 - Vous n'êtes ni membre d'un gang ni porte-parole d'une secte

Pour vous c'est évident (enfin normalement...) mais vos visiteurs ne vous connaissent pas ! Après tout qui leur dit que vous ne vendez pas des objets volés à des innocentes victimes ligotées dans votre cave ? Se rendent-ils complices de vos agissements en vous achetant vos produits ?

 

Afin d'éviter tout malentendu, rassurez vos clients sur votre identité et vos intentions pacifiques : rédigez avec soin vos CGV et vos mentions légales et faites-en sorte qu'elles soient bien accessibles partout sur votre boutique.



 

7 - Frais de port or not frais de port ?

Alors là on entre dans un débat compliqué car la question de la livraison et des frais de port associés est certainement le sujet le plus épineux du e-commerce. Déjà pour la livraison en elle-même, il faut pouvoir satisfaire les différents profils de clients :

 

  • Pour les impatients, proposez un service de livraison expresse.
  • Pour les pingres économes, proposez un service de livraison économique.
  • Pour les anxieux, proposez un service de livraison premium avec options d'assurance.
  • Pour les hyperactifs, proposez un service de livraison sur le lieu de leur choix.
  • Si vous vendez des objets lourds, proposez un service de livraison en étage : j'habite au 4ème sans ascenseur et la livraison en bas de l'immeuble ça va bien quoi !...

 

Ensuite il y a la question des frais de port et c'est là que ça pique dans le e-commerce car dans une boutique physique, il n'y a pas de frais de port. Il faut donc arriver à gommer ce désavantage dans la mesure du possible.

 

Vous pouvez offrir les frais de port selon les moyens dont vous disposez, ne serait-ce que pour les livraisons les plus économiques, ou bien offrir les frais de port selon un montant minimum de commande ce qui vous permettra de vous y retrouver en augmentant le montant de la commande passée. Pensez quoiqu'il en soit à regrouper les frais de port en fonction du poids total de la commande.

 



8 - KEUWAAA ?! Vous n'acceptez pas les sesterces ?

Parce que tout le monde ne possède pas forcément de carte bleue, de chéquier ou de compte Paypal (et pas que les interdits bancaires hein, si si c'est parfois volontaire, je vous jure) il est important de proposer des moyens de paiement variés afin que chacun puisse être en mesure de passer commande sur votre boutique.

 

Le minimum syndical : carte bancaire ou Paypal, chèque et virement bancaire.

Si vos produits sont un peu chers, essayez de proposer des facilités de paiement.

 

Au passage un petit coup de gueule personnel : ne faites pas comme certains branquignoles qui imposent des frais supplémentaires selon le moyen de paiement choisi. Vous proposez un moyen de paiement, vous en assumez les frais sinon vous ne le proposez pas, point !

Est-ce que votre supermarché vous facture le papier de votre ticket de carte bleue à la caisse ? Non bon alors...

Au pire intégrez ces frais aux prix de vos produits, au moins vous ne passerez pas pour un naze incapable d'assumer les frais de fonctionnement de son business !





9 - Bon c'est trop compliqué, j'irai à Auchan...

Alors là je prends tout simplement l'exemple de certains boulets de ma connaissance dont je ne citerai pas les noms par peur de représailles et qui sont soit des incapables notoires dès qu'ils ont un clavier sous les doigts et un écran devant les yeux, soit des pilotes de F1 qui ne supportent pas quand un site met plus d'un dizième de seconde à s'afficher ou qu'il y a plus de 3 champs à remplir sur un formulaire.

 

Donc la règle d'or pour votre processus de commande est la simplicité !

 

  • Ne proposez pas trop d'options lors de l'ajout au panier, essayez de faire au plus simple.
  • L'inscription doit être facile et rapide, ne laissez pas traîner des champs à remplir dans vos formulaires d'inscription si les informations demandées ne vous servent pas.
  • Ne surchargez pas le tunnel de commande d'infos et offres complémentaires, il doit être clair et facile à parcourir.
  • Evitez les cases précochées et les articles ajoutés d'office au panier, à moins qu'ils soient offerts.
  • Réduisez le plus possible le nombre d'étapes pour arriver à la fin de la commande.
  • Marquez bien la fin de commande, on a parfois du mal à être sûr qu'elle est bien terminée et enregistrée.

 

 

10 - Google Analytics est votre ami

Pour terminer, je vais évoquer notre ami Google, plus précisement Google Analytics, qui fournit bon nombre de renseignements précieux pour vous aider à repérer ce qui peut être amélioré sur votre boutique.

 

Ainsi vous pouvez analyser l'évolution de votre taux de rebond, les pages de destination, les pages de sortie, les contenus partagés sur les réseaux sociaux, les sites référents, etc... Ces informations pourront vous être utiles pour comprendre le parcours de vos visiteurs sur votre boutique, ce qui les intéresse le plus et leurs éventuels blocages et ainsi adapter vos actions en fonction.



 

Conclusion

Certains points évoqués dans cet article mériteraient un article complet à eux seuls mais l'application basique de ces quelques petits conseils devrait déjà aboutir à un retour significatif sur votre boutique.

Auteur de cet article : Sabrina GODOT

Développeur web freelance spécialiste de la solution e-commerce Prestashop depuis 2010. Créatrice du site web Prestacrea ainsi que des produits qui y sont proposés.

COMMENTAIRES

3 commentaires

milene

18/11/2014

1O commandements a méditer... quel réalisme......je vais m en inspirer cordialement Milene........

Pascal

25/11/2014

KEUWAAA ? il y a des branquignoles dans l'Ecommerce ?
Des boutiques qui ont une adresse en .fr et qui fabriquent leurs articles dans une cave en chine avec des chtits n'enfants et à la bougie ?....
Ils sont légion malheureusement j'ajouterais comme conseil, soyez réactifs répondez vite et bien, ne laissez pas votre client se ronger les ongles d'une c'est moche et de deux il va finir frustré et ne recommandera certainement pas chez vous...

Je crois que la pire des choses est de laisser un client mijoter dans sa sauce ou de lui mentir, si vous avez un problème de stock dites le lui, la transparence paye toujours, au pire si vous en avez le temps appelez le c'est toujours plus sympathique qu'un email et beaucoup plus personnel, il n'aura pas l'impression d'être un simple numéro sur une facture au format pdf...

Amicalement
Pascal

andra

04/02/2015

de très bons conseils... Je ajouterai qu'il existe des caractéristiques dans certains magasins, très intéressantes, le cashback et système de parrainage, comme sur franceprix.fr: http://www.franceprix.fr/page/affProgram
Avec un lien de parrainage à Franceprix.fr, je reçois le bonus de bienvenue de 6 euro, comme filleule, au lieu de € 3.
Cet article a été rédigé il y a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.